Accueil Sorties HCE13 2015 2015-05-mini sejour

Trois jours trop courts

"Get the Flash Player" "to see this gallery."


Pour ce pont du 8 mai 2015, HCE 13 avait planifié une sortie longue, à la mesure de ce grand weekend et du cadre choisi pour trois jours de randonnée. Le mini séjour annuel proposé par l'Association.

Quatre passagers s'étaient montrés volontaires et disponibles pour ce séjour. Les accompagnateurs étaient en nombre juste suffisant, la majeure partie de cette équipe s'était donné rendez-vous chez notre Présidente pour partager la route en covoiturage. Destination Les Salles sur Verdon.

Nous étions attendus en fin d'après-midi pour cette mise-en-place. François, qui avait bien fait les choses, guettait notre arrivée à La Maison des Lacs. Pour vous remémorer, ou découvrir, cliquez surLa Maison des Lacs

Après un confortable pique-nique en plein air, nous avons fait la connaissance de Julien, notre guide pour deux jours de randonnée. Un exposé, avec projection d'images, pour nous présenter le cadre dans lequel nous allions évoluer. Malgré la fatigue générée par les routes sinueuses que nous venions de parcourir, nous sommes tous restés attentifs aux photographies et récit proposés, vraiment très intéressants. Julien connait son sujet, et plus encore, avec une adaptation à son auditoire et aux circonstances. Étonnante histoire que celle de cette vallée engloutie en 1974, pour répondre à des objectifs qui ont laissé des blessures ineffaçables. Changement d'adresse géographique pour Les Salles sur Verdon, avec rupture complète de la façon de vivre. N'hésitez pas à aller sur le site (internet), mais aussi sur le site géographique pour en connaître davantage.

8 mai (vendredi), départ le matin pour la première journée sous un ciel superbe.

Départ en direction des collines, nous donnant de magnifiques points de vue sur le lac.

Les mises-au-point nécessaires ont été effectuées dans la phase initiale, générant quelques mouvements d'humeur vite dissipés, dont on pourra retenir deux enseignements importants : la conduite de la Joëlette est essentiellement assurée par un équipage à deux. Deux "accompagnateurs actifs", suivant notre terminologie, qui doivent essayer de s'accorder. Certains ont pu être les témoins du divorce de Roméo et Juliette, vite réconciliés. Un néologisme est né la ‘joëlo-compatibilité’

Autre élément à retenir : la Joëlette est une traction avant. Surtout dans les montées importantes où est attelé un accompagnateur supplémentaire en flèche, et éventuellement des aides latérales ou rajoutées à l'avant. Il est inutile, pour les équipiers arrières, d'essayer d'avancer plus vite que l'élément de tête, qui a certainement de bonnes raisons de modérer l'allure.

Julien nous a tout de suite avoué son étonnement de voir de telles performances, passant même en tête du convoi pour nous imposer une allure mieux adaptée à une promenade.

Ce superbe parcours, coupé par une pause pique-nique s'est achevé sans encombre, avec passage en bordure du lac, très attirant pour la baignade. La météo était une invitation au plongeon, mais nous avons choisi de nous rafraîchir à la terrasse de l'un des nombreux cafés du village.

Cela nous a donné l'occasion de présenter la Joëlette, que nous avons même fait essayer à une volontaire.

La soirée s’achevait au calme. Repos pour certains, Tarot, lecture ou Yam pour d'autres.

Le parcours, mesuré par François, fut de 9,7km, avec 210m de dénivelé.

9 mai, petite mise en place en voiture pour un départ près de la sortie des Gorges du Verdon.

Le temps est magnifique. Après avoir longé le rivage, en suivant au départ la route vers Moustier, protégés par la glissière de sécurité, nous avons franchi un ruisseau, La Maïre, avant d'attaquer le relief. "Attaquer" étant le mot qui convient. Julien, qui avait évalué nos possibilités, n'avait pas hésité à nous proposer du physique, mettant souvent la main à la pâte pour aider aux franchissements, tout en nous donnant mille informations sur la faune, la flore, l'histoire... Nous avons "trialisé" à merveille, faisant même franchir une chaine aux Joëlettes.

En fin de boucle, nous avons poussé jusqu'au bord du lac pour que les amoureux de baignade puissent goûter la fraicheur de Verdon alors qu'un petit groupe se partageait sur deux pédalos afin d'explorer un peu la sortie des gorges. Grandiose !

Pendant ce temps, le reste de la troupe profitait d'un ombrage pour se détendre, tandis que Philippe était parti à Moustier pour peaufiner la logistique du lendemain.

Cette boucle, toujours enregistrée par François, était de12km, avec 450m de dénivelé. De solides montées, où tout le monde a fait le maximum (contraints au meilleur par les démonstrations de Maggy), une méga descente nécessitant force et adresse.  Du coup, la soirée fut plus paisible, d'autant plus que la météo s'était montrée estivale.

Sur le plan technique, cette journée fut marquée par des réflexions que Coluche aurait pu écrire : la bonne hauteur du brancard arrière n'est pas forcément celle qui permet de toucher les pieds par terre. A étudier.

Dimanche 10 mai 2015 :

Nous quittons La Maison du Lac, salués par nos hôtes et par Julien venu nous dire au-revoir, pour aller visiter Moutiers. Nous avons apprécié la qualité d’accueil remarquable.

Le temps est toujours au beau fixe. Il y a de plus en plus de monde sur la route et dans les rues.

Nous flânons dans le village très animé, avant de monter vers la chapelle. Du sport. Le sentier se transforme vite en une succession de marches inégales rendues glissantes par le lustrage que leur a assuré la foule des visiteurs. Une Joëlette a préféré se mettre en attente, après avoir franchi une grande partie de la montée. les trois autres ont poursuivi jusqu'au pied de la dernière rampe, le véritable escalier qui mène à la chapelle que certains d'entre nous sont allés visiter.

Dans les montées, que ce soit dans le village ou sur le sentier, nous avons bénéficié de l'aide spontanée (ou parfois suggérée) de nombreuses personnes.

1,8 Km seulement à mon compteur. "Petit mais costaud".

Après cette visite, nous avons terminé par un excellent repas.

Vous pourrez vous faire une petite idée de ce mini séjour en consultant le diaporama. Nous étions nombreux à mitrailler.

Débriefing final :

  • Merci aux artisans de cette sortie : essentiellement Laurence, François.
  • Un grand merci à la fondation AG2R qui, nous a accordé une aide considérable rendant accessible à tous ce merveilleux séjour.
  • Nous étions juste assez nombreux pour emmener nos quatre passagers, et sommes donc à la recherche d'idées pour attirer de nouveaux accompagnateurs actifs de nos super promenades.

A très bientôt sur un nouveau projet.

Claude

 
Rechercher
Videos
Calendrier
Novembre 2000
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3